Mots-clefs

, ,

J’ai aujourd’hui la joie de laisser la plume à Jean-Baptiste Champion, que les lecteurs d’Artetvia connaissent pour son activité de marchand d’art. Jean-Baptiste est avant tout un historien de l’art, passionné par sa ville : Versailles. Il nous propose de découvrir un monument méconnu de la cité royale : la cathédrale Saint-Louis.

Il serait injuste de parler de ce superbe édifice religieux sans évoquer le vieux Versailles… Et oui, contrairement à ce que beaucoup pensent, Versailles n’a pas été construit de toute pièce par Louis XIV. On peut facilement être tenté de se représenter l’ancien petit château de Louis XIII, isolé sur sa butte, au milieu de nul part. Et bien non, ce château (qui fut lui-même précédé d’un logis seigneurial) se trouvait à proximité d’un village de 300 habitants et de son église paroissiale du Moyen-Age, l’église Saint-Julien. Et le nom de ce village était déjà… Versailles. Difficile d’imaginer lorsqu’on se promène dans la ville royale, aujourd’hui préfecture des Yvelines (90 000 habitants), si rectiligne et si classique dans son architecture, qu’elle fut avant le XVIIe siècle un petit village médiéval aux ruelles tortueuses, dont les maisons se regroupaient autour d’une petite église gothique et d’un cimetière aux tombes très anciennes… De cette époque, il ne reste rien ou presque…

Versailles - Plaque de rue du XVIIIe siècleLorsque Louis XIV décide de faire de Versailles le siège du gouvernement, il ordonne en 1679 la destruction du village, de l’église Saint-Julien et de son cimetière, dans le but d’agrandir le château et de faire du vieux Versailles un nouveau quartier. Celui-ci constituera le pendant sud du quartier Notre-Dame que le roi fait sortir de terre ex nihilo au nord du château. Mais si le tout nouveau quartier Notre-Dame est doté d’une superbe église paroissiale dès 1686 (par l’architecte Hardouin-Mansart), le vieux Versailles, lui, se retrouve privé de son église d’origine et ses habitants obligés d’aller à la messe dominicale à Notre-Dame. Ceux-ci s’en plaignent d’ailleurs énergiquement, considérant qu’il est tout à fait anormal de devoir aller si loin pour assister au culte… 300 mètres au moins! Louis XIV leur a pourtant promis une nouvelle église, mais il n’aura jamais le temps de la construire. Et lorsqu’il meurt en 1715, il n’y a toujours qu’une seule paroisse à Versailles. Les habitants du vieux Versailles (ils sont tout de même 4 000 à la fin du XVIIe siècle) qui vont tous à la messe bien-sûr, seront privés d’église pendant plus de 40 ans.

Versailles - Eglise Notre-Dame

Versailles – Eglise Notre-Dame

Dix ans après la mort du grand roi, en 1725, une petite chapelle Saint-Louis est  édifiée en face du potager du roi. Mais elle ne mesure que 30 m de long, ce qui est très insuffisant pour les milliers d’habitants du quartier (qui devient peu à peu le quartier Saint-Louis), et le dimanche, la chapelle est pleine à craquer. Cette situation va encore durer 15 ans… Enfin, sous la pression de plus en plus importante des habitants du quartier, le roi Louis XV décide de faire construire une vraie église paroissiale, suffisamment grande pour accueillir tout le monde. Et cette fois-ci, on va voir les choses en grand ! Construite au même endroit que la chapelle, la nouvelle église Saint-Louis est prévue plus grande encore que Notre-Dame : 93 mètres de longueur à l’intérieur et 26 mètres de hauteur sous les voûtes. Contre toute attente, Louis XV ne choisit pas Gabriel, son architecte attitré, pour ce grand projet. Il nomme Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne (1711-1778), le petit-fils de l’architecte de Notre-Dame, sans doute pour inscrire la nouvelle église royale dans une filiation illustre. Celui-ci va s’acquitter de cette tâche avec brio.

Versailles - Cathédrale Saint-Louis

Versailles – Cathédrale Saint-Louis

Le sol étant marécageux, il commence par asseoir les fondations de la future église sur une immense plateforme en bois, immergée à la manière de la célèbre Corderie de Rochefort. Une fois ces fondements réalisés, la première pierre est posée par l’archevêque de Paris le 12 juin 1743, en présence de Louis XV. La construction sera longue… 12 ans ! En comparaison, Notre-Dame fut édifiée en deux ans seulement! Le gros oeuvre est terminé dans le courant de l’année 1754 et la bénédiction de la nouvelle église Saint-Louis a lieu le 24 août. Enfin ! Ce quartier de Versailles aura été privé d’église paroissiale digne de ce nom de 1679 à 1754, c’est à dire pendant 75 ans. Cependant, cette inauguration tant attendue se fait sans tambour ni trompette, car ce jour-là, le roi et la cour sont absents… Ils auraient bien aimé venir, mais ils sont retenus au château car la Dauphine vient d’accoucher d’un petit prince : c’est le petit duc de Berry, futur Louis XVI.

La suite, que vous attendez certainement tous avec impatience, sera publiée jeudi prochain. D’ores et déjà, merci Jean-Baptiste !

Publicités