De temps à autre, il est bon de se retourner pour voir le chemin accompli !

Artetvia existe depuis plus de trois ans. 129 articles ont été publiés.

Grâce à vous, le nombre de visiteurs a augmenté : 16 000 en 2013 (première année complète), près de 50 000 en 2015 ! Merci !

J’espère que ce site continue à vous faire découvrir certains pans méconnus de notre culture et à vous les faire apprécier. C’est bien son objectif.

Montepulciano - Eglise San BiagioMalgré une activité un peu ralentie depuis quelques mois – un article tous les quinze jours et non plus toutes les semaines – Artevia a encore de nouveaux projets en tête, notamment trois entretiens prévus qui seront publiés prochainement.

Nombre de lecteurs me signalent qu’ils n’ont pas le temps de lire l’ensemble des articles et qu’ils passent certainement à côté de certains sujets qui auraient pu les intéresser.

Aussi bien, je vous propose aujourd’hui de (re)découvrir les articles ayant eu le plus succès depuis la création du site.

En haut de la liste, nous trouvons le papier consacré aux castrats et autres contre-ténors : il faut croire que le sujet passionne car cet article caracole largement en tête.

Le musée Nissim de Camondo intéresse toujours autant, de même que le château de Nantes.

La Sainte-Chapelle (article écrit par ma copine Zab) vient ensuite, suivi de l’entretien avec Anne-Sophie Bonno, peintre et copiste de talent.

Vézelay attire toujours autant les regards.

Jean-Baptiste Champion, marchand d’art spécialisé dans les militaria et les gravures anciennes poursuit cette liste. N’hésitez pas à visiter son site. C’est beau et accessible.

Les lecteurs plébiscitent aussi le Faouët, un site breton empli de brumes et de charme.

Le serpent vient ensuite. L’animal ? Non, l’instrument de musique !

La liste des dix articles les plus lus se clôt par Marin Marie. A juste titre, car sa peinture est vraiment magnifique.

La fois prochaine, nous revisiterons les « mauvais élèves », mauvais par leur audience, pas forcément par leur intérêt, du moins je l’espère.

Val d'Orcia

Publicités